nouvelle procédure d’entrée à l’université : ALERTTTTTE !!!!

25 novembre Journée internationale pour l’élimination des violences contre les femmes

impression imprimer cet article

samedi 25 novembre 2017 Partager envoyer par mail envoyer par mail

RASSEMBLONS-NOUS A 15 heures Place de la Comédie à Bordeaux (devant le grand Théâtre)

En 2016, au moins 123 femmes ont été assassinées par leur conjoint ou ex. Chaque jour, 230 femmes adultes sont violées, et plus encore de filles mineures.

Les violences prennent de très nombreuses formes : publicités sexistes et dégradantes, insultes, harcèlement dans la rue, cyberharcèlement, harcèlement sexuel au travail, lesbophobie, coups, agressions sexuelles, prostitution et traite, pornographie, mutilations sexuelles, mariages forcés, viols, violences conjugales, violences psychologiques, administratives et économiques, violences contre les femmes en situation de handicap, de vulnérabilité économique, femmes migrantes étrangères souvent victimes de double violence.

Deux semaines après que le viol d’une enfant de 11 ans ait été requalifié “d’atteinte sexuelle” par le parquet, des centaines de milliers de femmes victimes de harcèlement et d’agressions sexuelles se mobilisent pour dénoncer publiquement leurs agresseurs, connus ou non, avec les hashtags #BalanceTonPorc, et #MoiAussi. Le mouvement est mondial.

Ne laissons pas retomber la colère ! Il faut que cela change : Dans les têtes, dans la rue, au travail, à la maison…

Collectif Bordelais pour les Droits des Femmes Mobilisons-nous pour IMPOSER
- Une politique publique contre les violences faites aux femmes, de grande ampleur.
- Un budget conséquent alloué au secrétariat d’Etat à l’égalité entre les femmes et les hommes.
- Une augmentation des subventions aux associations, qui remplissent des missions de service public

Une loi-cadre contre les violences et le sexisme, qui inclut
- L’application des lois existantes, le renforcement de l’arsenal juridique, la fin de l’impunité et la protection des victimes ;
- La prévention et l’éducation à l’égalité dès le plus jeune âge, au respect et à la vie affective et sexuelle ;
- La formation des professionnel.le.s aux violences sexuelles et sexistes. Il est temps que la société prenne la mesure des violences subies par les femmes du fait du système patriarcal. Arrêter les violences ne peut se faire sans un changement global des rapports entre les femmes et les hommes.

Pour en débattre et construire ensemble les actions qui transformeront notre quotidien, NOUS VOUS INVITONS à Une Réunion Publique

Samedi 9 décembre à 15h à l’Athénée Municipale Place Saint Christoly, Bordeaux Collectif Bordelais pour les Droits des Femmes

pj tract

SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0