nouvelle procédure d’entrée à l’université : ALERTTTTTE !!!!

14 juin manif Paris et Bordeaux : la gouvernement laisse pourrir la situation : encore une escalade dans la violence policière !

impression imprimer cet article

mercredi 15 juin 2016 Partager envoyer par mail envoyer par mail

La FSU33 regrette la casse et la violence en marge de la manifestation de Paris. Mais la police provoque et le gouvernement profite de cette violence pour essayer de casser le mouvement de contestation. Les CRS sont à bout de souffle et vont aller au pire... IL FAUT CESSER de vouloir camoufler la grogne majoritaire : un peu de courage politique serait bien profitable avant la catastrophe promise, merci.

A Bordeaux, sept militants en garde à vue à Bordeaux - article Rue89 : par Amélie Petitdemange

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées Place Stalingrad ce mardi pour une « grande votation citoyenne » sur la loi travail. Sept manifestants qui tentaient de bloquer le tram ont été arrêtés et placés en garde à vue.

Dans le cadre de la manifestation nationale contre la loi travail, sept syndicats ont appelé à se rassembler à Bordeaux ce mardi 14 juin. Dès 10 heures, des militants se regroupent place Stalingrad. Au bout de quelques heures, ils sont plusieurs centaines, brandissant des drapeaux et distribuant des tracts. L’objectif de ce rassemblement est double : informer la population sur le contenu de la loi travail, et faire voter pour ou contre le retrait du projet de loi.

Depuis une quinzaine de jours, des urnes ont été installées dans les entreprises, les administrations et les lieux d’étude. Dans les cas, minoritaires, où les syndicats ont essuyé un refus, des militants se sont postés à la sortie des locaux pour distribuer des bulletins de vote. On peut y lire deux questions : « Faut-il retirer le projet de loi travail ? » et « Faut-il des droits nouveaux pour les salarié-e-s, jeunes, privé-e-s d’emplois et retraités ? ».

C’est une « grande votation citoyenne, pour aller plus loin que les sondages et instaurer une démocratie directe », explique Nathalie Simon, responsable de la communication à la CGT.

lire l’article entier : http://rue89bordeaux.com/2016/06/loi-travail-sept-militants-en-garde-a-vue-a-bordeaux/

Voir en ligne : Comment peut on en arriver là !