nouvelle procédure d’entrée à l’université : ALERTTTTTE !!!!

Loi travail : ENCORE une agression gratuite des forces publiques contre le droit de manifester le 26 mai

impression imprimer cet article

vendredi 27 mai 2016 Partager envoyer par mail envoyer par mail

manifestation du 26 mai, sur la parcours officiel, le "casseur" avait lancé un... œuf (rempli de peinture) contre le bas de la porte d’une banque cours de l’intendance ! MAIS OU SONT LES VRAIS CASSEURS ???

A l’angle de la rue Voltaire et du cours de l’Intendance vers 13h se produit un incident : un jeune lycéen ayant lancé un oeuf sur une banque (horreur !) est interpelé brutalement et extrait de la manifestation. Le cortège s’immobilise et réclame qu’il soit relâché. Nous intervenons pour calmer le jeu. Malgré cela les CRS chargent gratuitement pour faire une simple démonstration de force. Bilan : trois blessées qui partent avec les pompiers. Le début du cortège et notamment les Dockers reviennent nous prêter main forte. A 13H49 le lycéen est enfin relâché. La solidarité a payé !

La manif repart vers les quais...et se termine sans heurt vers 15h.

Pour un oeuf (si si !) l’interpellation en pleine manifestation est un scandale qui montre à quel point les forces publiques cherchent à provoquer les jeunes (effectivement pas les syndicats !) et casser le mouvement. En cherchant à montrer une fermeté exemplaire, le pouvoir politique est directement responsable de ces troubles.

Les forces publiques ont mis en danger non seulement les CRS et les policiers, mais aussi les citoyens. La situation a été très tendue et elle aurait pu dégénérer sérieusement. Nous demandons l’arrêt de ces méthodes d’un autre âge et le respect de manifester.

Pendant ce temps, le mouvement de protestation s’amplifie avec le soutien des Français-es.

SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0